SPHERE - Santé périnatale, pédiatrique et des adolescents: approche épidémiologique et évaluative

Equipe constitutive du CERPOP, UMR1295, unité mixte de recherche Inserm – Université Toulouse III Paul Sabatier


LIRE PLUS


Nos recherches sont conçues en complémentarité des approches disciplinaires (l’épidémiologie étant la méthodologie privilégiée) et dans la continuité sur les périodes explorées (grossesse, enfance, adolescence). Dans ces différents champs, nous nous attachons à concevoir et évaluer des interventions, et à développer et valider de nouveaux outils permettant d’en mesurer les effets.

L’équipe a une expertise forte dans la mise en œuvre de cohortes et d’études en population générale représentative. Elle dirige un des deux registres français sur le handicap de l’enfant (RHE31). Elle dispose d’une base de données unique sur l’évaluation du risque médicamenteux pendant la grossesse (EFEMERIS). Elle contribue à l’animation de plusieurs réseaux de recherche français et internationaux dans ses domaines d’expertise.

FOCUS :
COMPORTEMENTS DE SANTÉ DES ADOLESCENTS
L’adolescence est une période charnière en termes de comportements de santé et pendant laquelle des changements ayant un impact sur la santé à court, moyen et long termes peuvent s’observer. Le dispositif EnCLASS (Enquête nationale en Collège et en Lycée chez les Adolescents sur la Santé et les Substances) est un dispositf de recherche innovant, fruit d’une collaboration des équipes françaises de recherche des enquêtes internationales Health Behaviour in School-aged children (HBSC) et European School Project on Alcohol and other Drugs (ESPAD) qui, depuis 10 ans, travaillent à l’amélioration du dispositif d’observation de la santé, du bien-être et des comportements de santé des adolescents en France. Désormais la collecte de données harmonisées de la sixième à la terminale permet de suivre les évolutions des indicateurs de santé et permet d’une part d’évaluer l’efficacité des politiques publiques visant cette tranche d’âge, d’autre part de répondre à diverses questions de recherche concernant notamment la genèse et le vécu des vulnérabilités à l’école en termes de bien-être et de santé (handicap, santé mentale notamment) et l’installation des conduites à risque (notamment en termes de substances psychoactives).
Les retombées attendues sont de proposer des pistes d’action en promotion de la santé et d’amélioration du bien-être, de la santé et du vécu de tous les élèves à l’école dans une perspective inclusive au sens large.

FOCUS :
SANTÉ ORALE DANS LES POPULATIONS VULNÉRABLES
La parodontite est une maladie orale inflammatoire chronique non transmissible, très répandue en particulier dans certaines populations vulnérables. Elle résulte d’un déséquilibre entre la dysbiose orale et le système de défense immunitaire de l’hôte. Nos objectifs sont 1/ d’étudier les déterminants et facteurs de risque de maladies orales dans certaines populations vulnérables ; 2/ d’intégrer la parodontite dans l’algorithme de risque de développer des maladies systémiques à composante inflammatoire comme les pathologies obstétricales, les issues défavorables de grossesse, ou les troubles mentaux sévères (dépression majeure ou troubles du spectre de l’autisme) ; 3/ d’identifier la signature du microbiote oral et parodontal de ces affections systémiques.
Les retombées attendues sont de proposer des stratégies de prévention et de traitement de ces maladies orales avec interaction systémique, plus adaptées à chaque individu dans un contexte de vulnérabilité. Une amélioration de la qualité de vie orale mais aussi générale est attendue.